MP3 porno

Vous aimez les histoires erotiques en MP3 ?
Retrouvez l'integralité de nos oeuvres sur

histoiredesexe.biz.

Histoire erotique transexuelles

Bonjour, je suis Barbara et j'habite à Lyon, 40ans, marié et discret, je me travestis régulièrement dès que je suis seule à la maison, guêpière bas string nuisette et perruque , je m'épile régulièrement et me maquille de temps en temps. Ma femme n'étant pas là, je sortais la nuit dans le parking de l'immeuble en fille, en sortant par les garages souterrains. Une nuit, je traversais le parking quand je m'entendis héler par un voisin VRP qui était dans sa voiture, paniquée, je restais paralysée et ne savait que faire, il sortit de sa voiture, me mis la main sur les fesses et s'aperçu que j'étais un homme, il me poussa vers la porte des garages et me fis enlever ma mini-jupe, il fit claquer l'élastique de mon string et me fessa sévèrement, il me fis traverser les sous-sols en me massant l'anus. Arrivés à l'ascenseur il me fis ôter mon chemisier et me confisqua ma jupe et me fis entrer dans la cabine dans le miroir je voyais la trace de ses mains sur mes fesses. Il me força à rentrer chez moi et me fis m'agenouiller devant lui et me fis ouvrir sa braguette je n'y arrivais pas. il se rendit dans la cuisine et revint avec une courgette il me fis mettre à 4 pattes me fessa à nouveau et après avoir enduit mon anus de beurre il m'enfonça la courgette. La douleur me surprit et me fis pleurer. je dus le sucer et avaler sa semence. Il me releva et enleva la courgette. avisant une nuisette en dentelle il me la fis mettre et me fit ressortir de l'appartement en me disant que la nuit commençait. De retour vers sa voiture avec seulement une guêpière des bas un string et une nuisette ainsi que ma perruque, il me fit monter et démarra. je pleurais doucement, affolée de ce qu'il voulait me faire subir. nous primes l'autoroute du sud et à chaque fois que l'on doublait les camions ceux-ci faisaient des appels de phare en voyant ma tenue. Heureusement il me ramena à la maison, me fit sortir de la voiture, allongée sur le capot et là il m'enfila d'un coup en me traitant de salope et en pinçant violemment mes tétons. Ce fut la première fois et la seule où je fus prise par un homme.
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires

Librairie erotique

Présentation

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés